Le Sacre du printemps - Igor Stravinsky



Une composition flamboyante, dynamique, qui ne laisse personne indifférent. Une partition toujours aussi surprenante au début de ce 21ème siècle, 106 ans après sa création... L'œuvre a été créée par les Ballets russes de Diaghilev au théâtre des Champs-Élysées à Paris, le 29 mai 1913. Elle avait provoqué un scandale artistique comparable à la non moins célèbre bataille d'Hernani, au xixe siècle (1830). Dans le Sacre, Stravinsky approfondit les éléments déjà expérimentés avec ses deux premiers ballets, L'Oiseau de feu et Petrouchka, soit respectivement l'harmonie et le rythme. L'un repose en partie sur l'utilisation d'agrégats sonores, alors que l'autre est constitué d'un dynamisme sans précédent. On considère aujourd'hui la partition de Stravinsky comme une des œuvres les plus importantes du xxe siècle. De nombreux chorégraphes tels que Maurice Béjart, Pina Bausch, Jean-Claude Gallotta, Angelin Preljocaj, Martha Graham, Uwe Scholz ou Emanuel Gat en donneront leurs propres versions. (Source : Wikipedia)


Une composition dont certains passages sont connus pratiquement de tous car Walt Disney choisit le Sacre pour son long métrage d'animation Fantasia qui présentait plusieurs séquences animées mise en musique d'après des chefs-d'œuvre de la musique classique. Le Sacre se situait entre L'Apprenti sorcier et La Symphonie Pastorale et mettait en scène l'apparition de la vie sur terre jusqu'aux dinosaures. Et qui n'a pas vu Fantasia ?


Fiche Wikipedia sur Igor Stravinsky Pour acheter le disque sur Amazon Mon passage préféré, à partir de 3:30 !


0 views0 comments

Editions Libellules
©2018 - 2021